SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

Le succès crée toujours de nouvelles réalités

Seul le conte de fées se termine par « Ils vécurent heureux pour toujours. »

Le succès rend toujours obsolète le comportement même qui l’a atteint. Cela crée toujours de nouvelles réalités. Il crée toujours, avant tout, ses propres et différents problèmes. Il n’est pas facile pour la direction d’une entreprise florissante de demander : «Quel est notre métier? Quelle est notre raison d’être dans les affaires?» Tout le monde dans l’entreprise pense que la réponse est tellement évidente qu’elle ne mérite pas de discussion. Il n’est jamais populaire de discuter du succès, jamais populaire de faire tanguer le bateau. Mais la direction qui ne demande pas «Quel est notre métier ? Quelle est notre raison d’être dans les affaires?» lorsque l’entreprise a du succès, elle est en fait suffisante, paresseuse et arrogante. Il ne faudra pas longtemps pour que le succès se transforme en échec.

Les deux industries américaines les plus prospères des années 1920 étaient les mines de charbon anthracite et les chemins de fer. Toutes les deux ont cru que Dieu leur avait donné un monopole inébranlable pour toujours. Toutes les deux estimaient que la définition de leurs affaires était si évidente qu’elle éliminait tout besoin de pensée, encore moins d’action. Aucune des deux n’a dû abandonner sa position de leader si ses dirigeants n’avaient pas pris le succès pour acquis, le secteur de l’anthracite étant dans l’oubli total. Avant tout, quand un management atteint les objectifs de l’entreprise, il doit toujours se demander sérieusement : «Quel est notre métier? Quelle est notre raison d’être dans les affaires ?» Cela exige de la discipline personnelle et de la responsabilité. L’alternative est le déclin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *