SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

Création de valeur durable dans des modèles d’affaires durables

Nous commençons par poser une question : A quoi servira la digitalisation sans création de valeur durable dans les modèles d’affaires durable ?

Les concepts de valeur et de création de valeur doivent être étendus au-delà de la perspective économique classique, en appliquant le niveau individuel et la société en tant que sources et objectifs de création et de capture de valeur dans une perspective plus holistique, qui soutient l’idée de création de valeur (durable / holistique) par le biais des Modèles d’affaires durables.

Cela implique que le concept de valeur d’utilité est étendu des perceptions des clients en tant qu’utilisateurs cibles à un contexte plus large où les utilisateurs cibles et les évaluations subjectives se trouvent parmi plusieurs parties prenantes à tous les niveaux, c’est-à-dire individuel, organisationnel et société. Les parties prenantes et les entités à tous les niveaux peuvent bénéficier de la transformation de la valeur d’utilité en valeur en échange, ce qui signifie que la valeur au-delà des gains économiques purs peut également être capturée à plusieurs niveaux et la valeur est définie comme une valeur partagée sur plusieurs niveaux. Ainsi, la construction de valeur est recadrée de la logique actionnariale unidimensionnelle de la maximisation du profit vers plus d’intervenants et de niveaux d’attention.

Le concept de valeur est étroitement lié à des ressources précieuses, nécessaires au développement, à l’accès et à la mise en œuvre des entreprises afin de créer de la valeur par l’exploitation des opportunités, l’élimination des menaces et de rester à la pointe de la concurrence. À ce titre, il faut noter que les ressources sont considérées comme précieuses si elles sont rares, imparfaitement imitables et imparfaitement substituables. Dans une perspective économique classique, les ressources ne sont considérées comme valables que si elles sont exploitées en produits et services perçus comme précieux par les clients / utilisateurs finaux. Ainsi, la proposition de valeur d’une entreprise révèle la valeur à créer et les parties prenantes pour lesquelles elle est créée. Dans la pensée d’affaires durables, les propositions de valeur vont au-delà de ces considérations conventionnelles sur les produits, les services et les processus et sont appelées la logique du triple résultat.

Par conséquent, l’approche optimale à l’égard des modèles d’affaires durables consiste à combiner des propositions de valeur à orientation économique avec des propositions de valeur à orientation environnementale et sociale. La durabilité doit être considérée comme faisant partie intégrante des propositions de valeur d’une entreprise : « Les politiques et l’image de marque de l’entreprise sont motivées par des propositions de valeur. La mission de l’entreprise reflète la valeur commerciale de base et la stratégie concurrentielle, et la vision du développement durable implique l’orientation de la responsabilité sociale que l’entreprise entend poursuivre. Ces deux facteurs doivent être liés afin de produire des propositions de valeur claires et axées sur la durabilité ». Le fait que les entreprises définissent ou redéfinissent leurs propositions de valeur dans le contexte des questions environnementales et sociales peut leur fournir de nouvelles opportunités d’affaires et réduire les impacts négatifs sur, par exemple, les parties prenantes qui n’ont pas leur propre voix, comme l’environnement, et les groupes et les individus marginalisés. Cependant, une entreprise peut également ignorer la valeur capturée par des parties prenantes non intentionnelles et rater des opportunités de valeur futures dans ses propositions de valeur. Cet aspect de modèle d’affaire durable nécessite en premier lieu, de la part des dirigeants, de changer de pensée afin de se positionner dans une stratégie océan bleu (BOS) à travers un autre corps de connaissances, c’est-à-dire la synergie TLS (Théorie des Contraintes – Lean – Six Sigma). 

SCIQUOM peut vous aider à élaborer une proposition de valeur durable dans votre modèle d’affaires durables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *