SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

Mettre le Focus sur l’Innovation qui Compte

L’innovation n’est pas le but. L’objectif est d’augmenter la valeur pour nos parties prenantes. L’innovation est un outil pour améliorer la viabilité de notre entreprise. La valeur est créée en supprimant une limitation importante pour le client, d’une manière qui n’était pas possible auparavant, et dans la mesure où aucun concurrent important ne peut livrer cette valeur.

En effet, nous avons tendance à confondre l’amélioration et l’innovation. La plupart des améliorations, même lorsqu’elles présentent de nouveaux outils et processus, ne suppriment pas nécessairement une limitation importante pour nos clients. Ce qu’il faut est un processus qui peut guider pour une réflexion originale, c’est à-dire de penser en dehors du cadre de référence des gens, c’est l’essence du TOC Process Thinking.

L’innovation n’a pas besoin d’être un acte magique de hasard ou dépendant d’une seule personne. Cela peut être le résultat de processus structurés qui poussent les ingénieurs et les managers  à créer les prochaines percées. Le processus d’innovation de la TOC ( Process Thinking) est appliqué dans un éventail d’industries telles que l’électronique, les produits de consommation d’équipement, l’alimentation, les jouets, les produits de soins pour bébés, l’automobile, l’informatique, la finance et la pharmacie. Il répond à trois questions clés :

1) Comment trouver la prochaine grande chose : pour cela il faut regarder les choses avec quatre yeux. a) les yeux du client (analyse des points douloureux des clients) ; b) Les yeux du marché (analyser les comportements dans différents segments du marché pour découvrir les besoins non satisfaits) ; c) Les yeux du produit (analyse de l’impact des changements quantiques des paramètres du produit) ; et d) Se concentrer sur la réduction des limites importantes du client

2) Comment convertir l’idée en une entreprise prospère : Une grande valeur ne se vend pas. Il faut éduquer le marché. Nous devons commencer par la dimension la plus difficile et développer à partir de là tout le modèle d’affaires (business model). Cela veut dire de manière séquentielle définir les éléments qui gravitent autour du modèle d’affaires : a) une référence pour la valeur ; b) Une référence pour le prix ; c) les situations d’achat ; d) Les canaux de distribution ; e) La collaboration avec des tiers; et f) les obstacles à la concurrence.

3) Comment aligner toutes les parties prenantes nécessaires pour soutenir cette innovation. Cela se fait à travers trois étapes : 1) La proposition de valeur (analyse de valeur; concept de design ; évaluation de concept). 2) Le modèle d’affaires (conception du modèle d’affaires; accord de soutien en cours de conception; évaluation des affaires)

3) Plan d’exécution : Cela se traduit par l’évaluation des lacunes; définir les barrières en gestion du projet ; et faire des analyses mystères

La question qu’on peut se poser est : Qu’est ce qui rend différent le processus d’innovation de la TOC ? En voici quelques arguments :

  • Recherche d’un minimum d’innovation qui a le plus grand impact. Le processus commence par une définition stricte de la valeur exceptionnelle : réduire les limitations importantes du client dans la mesure où aucune alternative ne le peut. Peut-être que les clients «vivent avec» depuis si longtemps qu’ils ne le reconnaissent même pas encore comme une «limitation».
  • C’est un processus d’innovation d’affaires de bout en bout. Le processus va de l’idéation à la conception du modèle d’affaires jusqu’à l’exécution, et chaque phase a un impact sur l’idée elle-même (permettant à un cycle naturel d’évolution de l’idée d’avoir lieu, tout en faisant des progrès significatifs à chaque étape.)
  • C’est un processus multifonctionnel : permet de renforcer l’idée plutôt que de la restreindre en cours de route et augmente l’adhésion (nous ne nous bloquons pas en cours de route).
  • C’est une boîte à outils complète pour générer des idées, des concepts, un modèle d’affaires amélioré avec un ensemble d’outils pour évaluer et sélectionner les idées.

Même si nous tenons une chose pour acquise et même s’il semble qu’il n’y ait pas de solution, nous pouvons trouver un moyen d’aller de l’avant en changeant notre point de vue et en changeant la façon de penser. La TOC pour l’innovation nous fait penser «je peux le faire» d’une manière très positive et est basé sur la confiance des gens. Nous pouvons mener un projet et obtenir un résultat parce que nous avons la coexistence de la logique et de la confiance.

SCIQUOM et IDEEFORCE sont là pour rendre possible ce qui semble pour vous impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *