SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

La Maintenance Lean

La « Maintenance Lean » est un terme relativement nouveau, inventé dans la dernière décennie du XXe siècle, mais les principes sont bien établis dans Total Productive Maintenance (TPM). La « Maintenance Lean » – prenant son exemple dans le « Lean Manufacturing » – applique de nouvelles techniques aux concepts TPM pour rendre un chemin d’implémentation plus structuré. Remontant ses racines à Henry Ford avec des raffinements modernes nés dans la fabrication japonaise, en particulier le « Toyota Production System (TPS) », le Lean cherche à éliminer toutes les formes de gaspillage dans le processus de fabrication, y compris les gaspillages dans les opérations de maintenance.

Il faut savoir que toute la pensée Lean – la prémisse du Lean Manufacturing et du Lean Maintenance – est à l’origine basée sur les processus de fabrication. Certains pensaient que tout le reste évoluerait naturellement, ou s’alignerait sur ces racines. Cependant, le temps a démasqué les difficultés d’instaurer le «Lean» dans les opérations de soutien à la production, les zones adjacentes au processus de production, telles que la maintenance, sans la présence de certaines conditions préalables.

Pour réduire les coûts et améliorer la production, la plupart des grandes entreprises de fabrication qui ont adopté le concept « Lean Enterprise » ont adopté une approche de construction de tous les systèmes et infrastructures dans toute l’organisation. Le résultat de cette approche traditionnelle a été des efforts de mise en œuvre irréguliers qui souvent s’arrêtent, ou sont interrompus, avant que les avantages ne viennent. Les usines peuvent accélérer leurs améliorations avec un risque beaucoup plus faible grâce à l’élimination des défauts qui créent du travail et entravent l’efficacité de la production. L’optimisation de la fonction de maintenance en premier lieu augmentera à la fois le temps de maintenance disponible pour effectuer de nouvelles améliorations et réduira les défauts qui provoquent des arrêts de production. Ainsi, la réduction des coûts et l’amélioration de la production sont les résultats immédiats de l’établissement des opérations de la « Maintenance Lean » comme première étape de la transformation globale de l’entreprise Lean.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *