SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

Gestion stratégique de la performance

La gestion de la performance et du développement (GPD) est une gestion stratégique des performances. C’est un processus continu d’identification, de mesure et de développement des performances dans les entreprises en liant les performances et les objectifs de chaque individu à la mission et aux buts globaux de l’entreprise. Examinons chacun des deux principaux composants de la définition :

  1. Processus continu : la gestion des performances est continue. Cela implique un processus sans fin de définition de buts et d’objectifs, d’observation de la performance, de donner et de recevoir un coaching et des rétroactions continus.
  2. Lien avec la mission et les buts : la gestion de la performance exige que les gestionnaires s’assurent que les activités et les résultats des employés correspondent aux buts de l’entreprise et, par conséquent, aident l’entreprise à obtenir un avantage commercial compétitif. La gestion de la performance crée donc un lien direct entre la performance des employés et les buts organisationnels et rend explicite la contribution des employés à l’entreprise.

Il est utile de remarquer que de nombreuses entreprises ont ce qu’on appelle un système de «gestion de la performance». Cependant, nous devons faire la distinction entre la gestion des performances et l’évaluation des performances. Dans une économie du savoir, les entreprises dépendent fortement de leurs actifs intangibles pour créer de la valeur. Par conséquent, la gestion de la performance au niveau de chaque employé est essentielle et l’analyse de rentabilisation pour la mise en œuvre d’un système de mesure et d’amélioration de la performance des employés doit être solide. Le temps et les efforts de la direction pour augmenter les performances répondent non seulement à ce but ; elle diminue également les taux de rotation. Comment gérons-nous la performance au sein de l’entreprise? La partie la plus courante du processus, et celle que nous connaissons le mieux, est le processus d’évaluation la de performance. Cependant, le processus d’évaluation des performances n’est pas la seule chose qui se fait dans la gestion des performances.

La gestion de la performance et du développement est le processus d’identification, de mesure, de gestion et de développement de la performance des ressources humaines dans une entreprise. Fondamentalement, nous essayons de déterminer la performance des employés, puis d’améliorer finalement ce niveau de performance. Lorsqu’elle est utilisée correctement, la GPD est une analyse et une mesure systématiques de la performance des employés (y compris la communication de cette évaluation à l’individu) que nous utilisons pour améliorer la performance au fil du temps.

L’évaluation de la performance, en revanche, est le processus continu d’évaluation de la performance des employés. Les évaluations de la performance sont des examens du rendement des employés au fil du temps, de sorte que l’évaluation n’est qu’un élément de la gestion de la gestion de la performance et du développement (GPD).

Les termes «gestion des performances» et «évaluation des performances» sont parfois utilisés de manière synonyme, mais ils sont différents. La gestion de la performance est une approche globale, continue et flexible de la gestion des entreprises, des équipes et des individus qui implique le maximum de dialogue entre les personnes concernées. L’évaluation de la performance est une approche plus limitée qui implique que les gestionnaires effectuent des évaluations descendantes et notent la performance de leurs subordonnés lors d’une réunion annuelle d’évaluation de la performance.

Le système de gestion de la performance (GPD) est un système de communication conçu pour aider les employés à réussir. Il est dirigé par des managers et des superviseurs mais nécessite une participation active des salariés. Le système de gestion de la performance (GPD)  garantit que les employés : 1) connaissent leurs principales fonctions ; 2) comprennent le niveau de performance attendu ; 3) reçoivent des rétroactions opportunes sur leurs performances ; 4) aient  des opportunités d’éducation, de formation et de développement ; et 5) reçoivent des cotes de performance et des récompenses de manière juste et uniforme.

Le processus de gestion de la performance et du développement comprend le suivi de la progression d’une entreprise ainsi que la mesure de la performance des employés afin que les mesures correctives puissent être prises en cas d’écarts. Sans cette fonction conceptualisée, c’est comme si un cavalier avait soumis sa volonté et son souhait au cheval et qu’il ne prend même la peine de le guider pour qu’il l’emmène où il veut et souhaite. En ce qui concerne l’entreprise, le management, ne prêtant pas une attention particulière, ne vérifie pas si l’entreprise fonctionne bien et se dirige vers la croissance ou ne le fait pas. Ainsi, la mise en œuvre de la gestion de la performance et du développement à tout niveau organisationnel est indispensable.

SCIQUOM a développé un tel système. Elle offre une formation (3 jours) qui explique le processus et les différentes composantes de ce système avec tous les documents requis. Aussi SCIQUOM peut accompagner toute entreprise ou institution désirant mettre en œuvre un tel système pour cheminer vers l’excellence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *