SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

3ème maladie du Leadership : Chercheur de gloire

Nous avons exposé deux maladies du leadership (imposteur et rationalisateur) sur les cinq, aujourd’hui on parlera de la troisième maladie qui est le chercheur de gloire.

Les chercheurs de gloire sont des leaders qui sont plus préoccupés par leur statut et leur réputation qu’ils ne le sont par la constitution d’équipes ou d’organisations qui créent de la valeur durable.

On court le risque de devenir un chercheur de gloire lorsque l’on est principalement motivé par l’argent, la renommée, le pouvoir et la gloire. Si vous laissez le monde extérieur définir votre succès et avez soif d’une telle reconnaissance, vous constaterez peut-être que votre motivation intérieure est constamment concentrée sur l’obtention de plus, c’est-à-dire plus d’argent, plus d’adulation, plus de reconnaissance, plus de prestige ou plus de pouvoir sur autres.

Les chercheurs de gloire est l’expression de l’ombre des dirigeants qui n’équilibrent pas leurs motivations intrinsèques et extrinsèques et ne parviennent pas à lier leurs motivations à leurs capacités. Cela résulte souvent d’un manque d’amour-propre et d’un besoin d’utiliser la reconnaissance externe pour combler le vide intérieur.

Pour résumer, les dirigeants qui recherchent la gloire sont motivés par des motivations extrinsèques, comme un besoin de reconnaissance. Le risque d’être déraillé par la recherche de la gloire découle du besoin de ces dirigeants de renforcer leur estime de soi. L’argent, la renommée, la gloire et le pouvoir sont leurs objectifs, car ils recherchent des signes visibles de succès. A qui pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *