SCIQUOM   I  IDEEFORCE         

     

Le répertoire d'idées permettant d'exploiter la pleine puissance de l'information et de la connaissance dans le management des opérations industrielles et institutionnelles


Ammar Hadj Messaoud, Ing.; M.SC.

Prendre la responsabilité de l’information

Les spécialistes de l’information sont des outilleurs. Ils peuvent dire quel outil utiliser pour enfoncer des clous de rembourrage dans une chaise. Nous devons décider si nous devons ou non capitonner une chaise.

Une organisation basée sur l’information exige que tout le monde assume la responsabilité de l’information. Par exemple, le bassoniste de l’orchestre prend la responsabilité de l’information chaque fois qu’il joue une note. Les médecins et les paramédicaux travaillent avec un système élaboré de rapports et un centre d’information, le poste d’infirmières étant situé sur le plancher des patients. La clé d’un tel système est que tout le monde demande : « Qui dans cette organisation dépend de moi pour quelle information? Et à mon tour de qui je dépends ? » La liste de chaque personne comprendra toujours des supérieurs et des subordonnés. Mais les noms les plus importants seront ceux de collègues, c’est-à-dire, les personnes avec qui l’une des relations principales est la coordination. La relation entre l’interniste, le chirurgien et l’anesthésiste en est un exemple. Mais la relation d’un biochimiste, d’un pharmacologue, du directeur médical en charge des essais cliniques et d’un spécialiste en marketing dans une entreprise pharmaceutique n’est pas différente. Cela exige également que chaque partie assume pleinement la responsabilité de l’information.

Pour assumer la responsabilité de l’information il est nécessaire de fournir la bonne information aux bonnes personnes au bon moment. Faites une liste de qui vous dépendez pour quelle information et qui dépend de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *